culturejazz.fr

Au milieu du concert, Ornette ( voix, clavier ) et Denis COLIN ( clarinettes basse et contralto ) nous offrent un moment suspendu par les oreilles : un duo ( une créature un créateur ), une musique qui colle à la bouche et au cœur, anime les hanches et les reins d’une houle de mer étale, des paroles tendres, nostalgiques, emplies du bonheur saisi à deux et des possibles qui ne sortiront jamais de cet avion qui n’est jamais arrivé : La Rua Madureira. Juste sublime. LIRE LA SUITE